Réalisation d’un portail coulissant en métal

Portail terminé

Bonjour à tous,

Pour ce premier article j’ai décidé de vous parler de la réalisation de mon portail coulissant en fer.

Avant de me lancer dans la réalisation de celui-ci j’ai fait le tour des grandes surfaces de bricolages mais au vu des dimensions souhaitées et au prix où ils les vendent, le choix à été vite fait 🙂

Je tiens à préciser que c’est ma première réalisation de soudure, j’étais donc complètement novice !

La pré-étude (matière, design, budget)

Vient d’abord le choix de la matière :

  • Bois : souhaitant un minimum d’entretien, ce matériaux à été tout de suite éliminé. Sans parler que rien n’est en bois à la maison
  • Métal + PVC : j’avais un peu peur de la solidité finale de l’ensemble et surtout le PVC coûtent quand même plus chère que le métal
  • Métal à 100% : vous l’aurez compris ce fut le choix final. Il a permis de réaliser le portail dans le budget défini avec le style voulu.

Parlons du style et des dimensions, nous souhaitions un design relativement contemporain couleur blanc. Chaque sorties étaient propices à la prise de photo de portail sympas 🙂

Voici un petit exemple pris en roulant :

Prise de vue d'un portail

Prise de vue d’un portail

Prise de vue d’un portail

Au final, 3 modèles Scketchup ont été réalisés :

Modèle 3D Version 1

Modèle 3D Version 1

 

Modèle 3D Version 2

Modèle 3D Version 2

 

Modèle 3D Version 3

Modèle 3D Version 3

Nous avons choisi la solution 3.

Viens ensuite la prise des dimensions de l’ouverture du portail :

  • Longueur : 3,90m
  • Hauteur : 1m69 (sans la hauteur des roulettes)

La couleur sera blanc, comme toutes les huisseries de la maison.

La totalité du portail a été réalisée en rectangle de 80*40mm avec une épaisseur de 2mm. Pour une idée du prix, les barres rectangles m’ont coûté 31,75€ l’une pour une longueur de 6m. Il m’en a fallu 6 pour un total de 190,50€.

A cela j’ai ajouté les rails : 3 barres de 3m pour un total de 87€

2 roues de 100mm à 15,90€ l’unité:

IMG_20140306_085652

1 guide pour le portail 50 €:

guide

Plus des caches plastiques pour le bout des barres métal pour une quinzaine d’euros.

Nous arrivons donc à un total de 375€ environ. Ce budget et sans tous les accessoires comme les disques de meuleuse et les baguettes pour le poste à souder. Au final il faut tabler sur un bon 450€.

La réalisation

La totalité des soudures ont été réalisées à l’arc. Étant novice, autant le dire tout de suite, j’en ai bavé ! (Par la suite j’ai fait une pergola métal avec un TIG et ça m’a changé la vie, je ferais sûrement un article sur celle-ci par la suite). Le plus gros problème avec cette soudure à l’arc est la calamite qui se dépose lors de la soudure et qu’il faut ensuite meuler.

La première étape a été de réaliser le cadre sur une surface bien plane. Par chance, mon garage n’était pas trop rempli en ce temps là !

Ensuite, la mise en place du V central est intervenue. Il a fallu découper toutes les petites barres transversale une à une au fur et à mesure qu’elles ont été soudées. Au centre de l’image ci-dessous on peut voir une sorte de guide fait maison pour que toutes les barres soient bien horizontale et avec le même écartement :

IMG_20140712_152953

 

Puis est venu l’étape de la mise en place des panneaux latéraux. Les entailles horizontales ont été faites à la disqueuse tout simplement. Ce fût finalement plus simple que je l’avais imaginé. Pour les fixer dans les ouvertures, j’ai découpé des petites pattes en fer sur tous le tour (elles sont visible sur une photo un peu plus bas).

IMG_20140906_090456153

Sur cette photo, vous pouvez voir qu’au milieu du portail j’ai mis un serre joint afin de rapprocher les deux barres verticales centrales. Durant l’hiver, le métal avait travaillé et j’avais alors un jour d’au moins 5 mm entre les deux barres ! J’ai essayé de rattraper le coup avec un point de soudure au centre mais pas facile.

A cette étape de la réalisation j’ai fait une erreur, la soudure de toutes les barres transversales du centre était tellement longue à réaliser que j’ai uniquement soudé, meulé et mastiqué les côté « large des barres » sans souder les tranches en me disant, la peinture allait bien combler les trous. Grave erreur !

Il aurait fallu mastiquer tout, tout de suite. Par la suite, de la rouille s’est développée et a coulée par ces fentes, il a fallu remastiquer une fois le portail peint 

 

Pour le mastic, j’ai utilisé du Sintofer de finition (celui où il n’y a pas de mélange à faire avec un durcisseur). Ce produit m’a donné entièrement satisfaction même pour reboucher des trous assez importants de plusieurs mm.

IMG_20140920_164237541_HDR

Pour finir, j’ai peint le tout au pistolet avec une première couche d’antirouille  : Rustol Owatrol puis de la peinture Tollens spécial Fer (70€ le pot de 2L).

Au total il faut donc ajouter 150€ pour le mastic + peinture.

Voici le rendu final vu de dos :

Portail

Le budget total du portail :

  • Métal 375€
  • Accessoire de soudure et découpe : 75€
  • Mastic et peinture : 150€

On arrive donc à 600€

Installation du moteur Somfy Freevia 300 et ‘domotisation’

Pour la motorisation je me suis orienté vers un modèle Somfy, le Freevia 300 :

moteur

J’avais au préalable coulé un peu de béton au niveau du moteur. Cela m’a permis de le fixer dessus directement. Par contre, j’ai dû faire une entorse à la documentation qui prévoyait normalement de positionner le socle du moteur à minium 2cm du sol. Vu la configuration de mon portail (hauteur final du rail), j’ai dû le coller au sol :

20160416_133901

Au final ça n’a posé aucun souci.

Pour les branchements, avant toutes choses, j’ai installé un disjoncteur différentiel type AC de 10A  avec un différentiel de 30 mA dans mon compteur pour alimenter le moteur à l’extérieur :

disj10A

Ce genre de disjoncteur permet de sécuriser l’installation extérieur en cas de court-circuit (sur les éléments extérieur c’est vraiment obligatoire) et surtout de nous protéger nous 🙂

Pour le câblage, d’abord le 220v sur les pins correspondantes 15 et 16, le flash sur le 7 et 8. Pour le moteur déjà pré-câblé, il est sur 9 et 10.

Il n’y avait plus qu’à brancher les cellules de détection de passage sur le 3 et 4.

20160416_133852

Ayant une installation domotique à la maison (basé sur Jeedom et un raspberry pi2 + la carte razberry pour les connaisseurs), j’ai directement domotisé celui-ci avec un module Fibaro FGS-222. Pour ce faire je me suis inspiré de ce très bon blog : http://www.domotique-info.fr/2014/01/installation-du-module-zwave-fibaro-fgs221/

Il m’a suffi de brancher I sur le pin 3 et O1 sur le pin 4 du moteur et le tour était joué.

20160416_133837

Ce premier article est terminé.

N’hésitez pas à me faire des retours ou à poser des questions, je me ferais un plaisirs d’y répondre.

4 Comments sur "Réalisation d’un portail coulissant en métal"

  1. laurent Brunet | 23/05/2017 at 02:14 | Répondre

    super , merci beaucoup pour toutes ces infos superbement détaillées, et un grand bravo pour votre réalisation

  2. BricoTechno | 23/08/2017 at 13:50 | Répondre

    Merci pour votre commentaire Laurent.

  3. super travail
    tu as utilisé quoi comme cable pour tes cellules
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Montrer les boutons
Cacher les boutons